Laureline Chiapello, étudiante au doctorat, élabore une philosophie du jeu vidéo

- Design

Laureline Chiapello étudie la philosophie pragmatiste pour mieux comprendre les valeurs qui accompagnent les jeux vidéo. Lorsqu’il tente de surmonter des obstacles avec sa manette, l’utilisateur du jeu vidéo doit aller plus vite, plus haut, plus loin pour franchir les étapes. Il aura presque inévitablement à violer au passage des règles morales qu’il doit respecter dans la vie: brûler des feux rouges, détruire des bâtiments ou même sacrifier les innocents qui se mettent en travers de sa route. «Le jeu vidéo intègre plusieurs valeurs plus ou moins explicites. Comment les designers de jeux mettent en place ces valeurs, voilà notamment ce qui m’intéresse dans mon doctorat», explique Laureline Chiapello, étudiante à l’École de design de l’Université de Montréal.

Lire l’intégralité de l’article sur UdeM Nouvelles