Présentations de solutions de recharge pour véhicules électriques

- Design

Des étudiants en design industriel proposent des solutions innovantes pour recharger les véhicules électriques.

Avec la multiplication des véhicules électriques, les bornes de recharge se sont installées dans la province et soulèvent des questions relativement à leur intégration en ville et aux solutions de charge qu’elles proposent. Des étudiants en design industriel de l’Université de Montréal se sont penchés sur des solutions innovantes.

Ces solutions, issues de l’atelier de codesign augmenté, seront présentées :

  • Le 16 avril, entre 9h et 12h (présentation en français, en interconnexion avec l’Université de Lorraine-Metz);
  • Le 18 avril, entre 18h et 21h (en anglais, en interconnexion avec Wellington-NZ, Adelaïde et Sydney-AU);
  • Au local 5119 du pavillon JA-Bombardier de l’Université de Montréal, 5155, chemin de la rampe.

Au total, 13 projets seront présentés allant de solutions portables pour résidants d’immeubles à logements en passant par la charge durant la conduite et la charge d’appoint.

C’est en collaboration avec l’Université Lorraine-Metz (France), la Victoria University of Wellington (Nouvelle Zélande) et la University of South Australia à Adelaide, que les étudiants ont développé ces concepts en s’appuyant sur le système de réalité virtuelle sociale Hyve-3D interconnecté.

Alors que le milieu du design dénonce l’absence de créativité dans la conception des solutions de stations de charge actuelles et leur pollution visuelle dans le paysage urbain, les concepteurs des bornes installées au Québec répondent d’abord aux impératifs d’efficacité, de robustesse et de sécurité. Le dilemme entre les considérations fonctionnelles et utilitaires et les considérations innovantes s’est installé.

Le débat suscite la volonté de démocratiser les solutions de charge afin d’encourager l’électrification des transports, particulièrement en milieu urbain, tant au centre-ville que dans les quartiers résidentiels.

L’atelier de design augmenté et le Laboratoire de recherche en design, Hybridlab ont lancé un projet visant à repenser la charge des véhicules électriques en ville, du point de vue du constructeur automobile, en passant par le design d’interaction et de service, jusqu’à la conception de l’infrastructure urbaine. Selon Tomás Dorta, directeur du Laboratoire de recherche en design Hybridlab et professeur dans le cadre de l’atelier de design, « l’objectif du cours est de mieux intégrer différentes solutions de charge avec de nouveaux services et de nouvelles interactions, le tout dans un paysage urbain repensé. »