Passer au contenu

/ École de design

Je donne

Rechercher

Navigation secondaire

Experts en : Méthodologie de la recherche

Boudhraâ, Sana

BOUDHRAÂ, Sana

Doctorante

L’approche codesign comme une stratégie d’apprentissage de la conception dans l’atelier de projet

L’atelier est au centre de l’éducation en design et se présente comme une simulation de la pratique professionnelle. Il est fondé sur un apprentissage par-le-faire, dans une approche basée sur le projet. Par ailleurs, les critiques de projet sont la pratique pédagogique commune en atelier. Elles sont basées sur les échanges enseignant / étudiants, dont l’objectif est d’apprendre le processus de conception et une pensée de design. Or, ces critiques sont confrontées à un clivage entre la nature de l’apprentissage qu’elles portent (par-le-faire) et les difficultés à l’expliciter. En effet, étant un expert du processus de conception, l’enseignant est supposé transmettre son expérience et son savoir-faire dans l’échange avec les étudiants. Or, il est face aux défis d’extérioriser sa pensée de design et ses connaissances, qui sont souvent tacites, à des étudiants qui sont supposés commencer par faire le design sans savoir comment le faire. De plus, de nos jours, et avec l’usage des outils de CAO, les critiques sont souvent réduites à un échange verbal rapide et individuel à la table de l’enseignant, accentuant la hiérarchie, en plus d’être axées sur la productivité plus que le processus. Il est nécessaire d’apporter des transformations de la façon avec laquelle les critiques sont menées et mieux expliciter les situations d’apprentissages.

Cette thèse explore l’apprentissage de la conception en atelier par l’approche codesign. Par des observations d’un atelier en codesign, dans un contexte réel, cette recherche vise à comprendre le déroulement des critiques par cette approche, ses caractéristiques et son apport à l’apprentissage de la conception. La nature du codesign, étant une activité sociale, et où la réflexion se fait à haute voix naturellement, a permis d’étudier des processus de conception dans un contexte d’apprentissage, sans intrusion. La méthodologie utilisée est innovante, utilisant les entrevues rétrospectives immersives, qui sont évocatrices de la mémoire, pour la première fois dans l’étude de la pédagogie de l’atelier. Nous contribuons au développement de la connaissance quant à la compréhension des situations d’apprentissages de la conception, en donnant des éléments de réponses sur le déroulement des critiques par l’approche codesign. Nous développons des connaissances sur les stratégies (knowing-in-action en contexte pédagogique) utilisées par l’enseignant, sur les contributions des participants, sur les modalités d’engagement des étudiants, ainsi que les avantages et les apprentissages perçus par ces derniers, en comparaison avec les critiques traditionnelles. Enfin, nous développons des recommandations pédagogiques s’adressant aux enseignants d’ateliers.

Lire plus…

Profil complet

Dorta, Tomás

DORTA, Tomás

Professeur titulaire

Les intérêts de recherche de Tomás Dorta portent sur le processus de design et le codesign avec les nouvelles technologies ainsi que sur les développements des nouvelles techniques et dispositifs de design à l'aide de la réalité virtuelle et augmentée (conception assistée par ordinateur, techniques de modélisation et de visualisation informatisées). Il étudie en particulier les notions de design collaboratif et de design d'interaction et d'expérience ainsi que l’approche bionique appliquée en design.

Lire plus…

Profil complet

Marchand, Anne

MARCHAND, Anne

Professeure titulaire

Anne Marchand est designer industriel de formation. De manière générale, elle s’intéresse aux théories et pratique du design durable. Ses travaux portent plus spécifiquement sur la création de produits destinés aux marchés de la consommation responsable et culturelle, l’intégration des échelles de production artisanales et industrielles, le design et l’innovation comme moyen de réinterprétation de la culture. 

Elle est responsable du groupe de recherche Design et Cultures Matérielles de l’Université de Montréal, affilié à l’Université du Québec à Chicoutimi.

Elle mène des activités de recherche-création et recherche-action participative avec des membres de la Nation Atikamekw Nehirosiwok, l’une des Premières Nations du Québec, à travers le projet multiculturel et multidisciplinaire TAPISKWAN.  Ce dernier vise le développement culturel et socioéconomique des communautés atikamekw en prenant appui sur deux forces vives : le riche patrimoine de la Nation et la grande créativité de ses membres. Cette initiative est née d’un partenariat entre le Conseil de la Nation Atikamekw, la Coop Nitaskinan et l'École de design de l'Université de Montréal. 

Lire plus…

Profil complet