Passer au contenu

/ École de design

Rechercher

Nouvelles

Le doyen de la Faculté de l’aménagement, Raphaël Fischler, a déposé un mémoire à la Commission sur le développement urbain et l'habitation de la Ville...
Les Prix d’excellence en enseignement de la Faculté de l’aménagement visent à reconnaître la contribution des professeurs, des enseignants et des...
Le Casino de Montréal a encore une fois accueilli toute la communauté du design et de l’architecture du Québec, le 10 janvier dernier, à l’occasion de...
La Faculté de l’aménagement de l’Université de Montréal et l’Institut EDDEC lancent la première école d’été internationale « ville, territoire,...
Dans le cadre du Forum « Faire face à l'intelligence artificielle », qui se tenait au Centre Sheraton Montréal le 3 décembre dernier, le scientifique...
Christophe Abrassart, professeur à l'École de design et codirecteur scientifique de la coconstruction de la Déclaration de Montréal sur l'IA...
La Fondation Véro & Louis a dévoilé les plans et maquettes de la première maison dont la construction a débuté à Varennes. Pouvant accueillir jusqu'à...
L’Université de Montréal a annoncé cet automne une contribution importante de la Famille Gaetano Martinez, propriétaire de l’entreprise québécoise MP...
Montréal, le 16 novembre 2018 – Le ministre de l’Économie et de l’Innovation et ministre responsable de la région de Lanaudière, M. Pierre Fitzgibbon, et la ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Langue française, Mme Nathalie Roy, ont dévoilé aujourd’hui les lauréates et les lauréats des Prix du Québec 2018, la plus haute distinction décernée par le gouvernement du Québec en science et en culture, qui souligne la carrière remarquable de personnalités dont les travaux et la recherche contribuent au développement de leur domaine d’activité.
Calgary se retrouve actuellement face à la fuite de sièges sociaux ; une réalité bien connue à Montréal et qui a eu un impact sur sa vitalité économique jusqu’au début des années 1990. Raphaël Fischler soutient que la stratégie de Montréal était de transformer son centre-ville en lieux multifonctionnels plutôt qu’en quartier des affaires.